Accueil > Encyclopédie > S > Scrubs > Saison 3 > Mes Fidles Amis
Mes Fidles Amis
Titre original : My Journey
Saison 3 - Episode 2 | N dans la srie : 48 | N de Production : 302
1re Diffusion (Originale) : 09/10/2003 - (Française) : 19/06/2004

Rsum

Turk et Carla fixe enfin une date pour leur mariage tandis que J.D. pense que plus rien ne sera jamais pareil entre lui et Turk. Il est content pour lui jusqu ce que Turk invite Todd pour chapper une soire avec lui. Il croit alors que son amiti est sens unique et reproche Turk de ne pas se confier.
Pendant ce temps, Carla est rendue folle par un chantillon durine non identifi et Elliot tente de trouver un compromis entre sa relation avec Sean et son travail.


Synopsis de l'pisode

Voir le synopsis

Distribution & Production principale
Scnariste(s) : Tim Hobert

Ralisateur(s) : Michael Spiller

Acteurs présents : Zach Braff (Dr John "J.D." Dorian), Sarah Chalke (Dr Elliott Reid), Donald Faison (Dr Chris Turk), Neil Flynn (Le Concierge), Ken Jenkins (Dr Bob Kelso), John C. McGinley (Dr Perry Cox), Judy Reyes (Infirmire Carla Espinosa)

Guest Star(s) Rcurents : Scott Foley (Sean Kelly) [x12], Robert Maschio (Todd Quinlan) [x114], Aloma Wright (Infirmire Laverne Roberts) [x80]

Guest Star(s) : Vince Brocato (Patient), Melody Butiu (Caissire), David Doty (Prtre), Michael Hagerty (Will), John Hemphill (Patient #2), Vaughn Lowery (Tracy), Shelley Malil (Barmaid), Maureen McCormick (Elle-mme)

Notes de production

* Notes :
- Maureen McCormick est une actrice amricaine qui joue son propre rle.
- Dans cet pisode, J.D. raconte que lui et Turk nont jamais eu de voiture lorsquils taient luniversit. Toutefois, dans un pisode prcdent Turk dit que la seule raison pour laquelle lui et J.D. taient des amis luniversit, cest parce que J.D. avait une voiture.
- Elliot rserve son mariage futur pour le 25 avril 2006. Ce fut par hasard la date de diffusion de lpisode 20 de la saison 5, Mon Djeuner.
- Elliot voulait se marier le 25 avril 2006 mais la cinquime saison sest termine en mai 2006 et elle ntait toujours pas marie. (Dans la version franaise, le traducteur a mis la date du mariage dElliot au 26 avril.)

* Gaffes :
- Dans la scne o Sean vient parler Elliot qui se fait clabousser par un dauphin, on peut voir, avec un il exerc, quElliot est dj mouille avant de recevoir les claboussures.
- Dans la scne o J.D. jette le dossier dun patient par la fentre, il y a deux gaffes.
● Dabord, au dbut de la scne, Turk se trouve au bout du lit du patient mais quand le Dr Cox se retourne, il est ct du lit alors que sa position navait pas chang le plan davant.
● A la fin de la scne, Turk tient le dossier du patient alors quil ne la pas tenu une seule fois durant toute la scne.

* Allusions :
- Le nom donn par le prtre Maureen McCormick est Marcia Brady qui est en fait un des personnages du film The Brady Bunch (1995) de Betty Thomas.
- Dans la version originale, linfirmire Laverne dclare : Im gonna run accross the street and get my tooth fixed so I can stop looking like Larry Homes. (Dans la VF, Moi, je vais foncer chez le dentiste et me faire rparer cette dent. Jai limpression de sortir dun tournoi de boxe. )
Larry Holmes est un ancien boxeur qui dtient la distinction du deuxime plus long rgne comme champion du monde des poids lourds, juste aprs Joe Louis. Laverne dit quelle ressemble Larry Holmes parce quelle a une dent brche, ce qui est une affection courante qui arrive aux boxeurs qui se donnent des coups de poing dans la bouche.
- Dans la version originale, le Dr Cox dclare : Listen, Hilton sisters (Dans la VF, Salut, les frangines )
Le Dr Cox se rfre Paris et Nikki Hilton, deux surs qui sont plus connues pour leurs frasques que pour leur succs.
- Le Dr Cox dclare tre un inconditionnel de la mthode Cou.
La mthode Cou est une forme dautosuggestion qui sinscrit dans une perspective de dveloppement personnel base sur la persuasion par la rptition, cense entraner ladhsion du sujet aux ides positives quil simpose et ainsi tre mieux psychologiquement. Cette mthode tient son nom des travaux du psychologue et pharmacien franais Emile Cou de la Chtaigneraie (1857-1926).
- Dans la version originale, Turk dclare : You know, Im actually starting to like Journey. (Dans la VF, Tu sais, je commence apprcier Journey. )
Journey est un groupe de hard-rock amricain fond en 1973 autour de Neal Schon et Gregg Rolie, anciens musiciens de Santana. Le groupe est connu pour ses chansons engages et prend son essor en 1978 avec larrive de Steve Perry au chant. Toutefois, victime de ses propres succs, il sest bris au-dessus des luttes de pouvoir. Dans les annes 2000, le chanteur du groupe tait Steve Augeri qui, chose trange, ressemble et parle exactement comme Perry Cox.

* Citations :
Penses de J.D. :
- Les hpitaux sont remplis de gens qui font des journes de 18 heures. Alors quand un patient dcde, il arrive quon le conduise la morgue et quon fasse un petit somme dans son lit. Mais il arrive aussi quon est de mauvaises surprises.

Penses de J.D. : - Je naime pas trop voir des garons dbouls dans la vie dElliot. Mais avec Sean, au moins cest distrayant.
Elliot : - Merci pour le caf. Jaurais d te prvenir mais si jadore ce bar cest parce quil le serve pratiquement bouillant.
Sean (avec un cheveux sur la langue) : - Cest pas grave du tout, je men souviendrais.

Carla : - Jai une grande nouvelle, on a fix la date du mariage. (Regardant Turk) Dis-leur toi Le 24 avril.
Elliot : - Oh, cest pas vrai, moi cest le 26 avril 2006. Oh, cest un htel o il faut retenir vachement lavance alors je me suis lance.
J.D. : - Un, deux, trois
J.D. et Turk : - Elle est dingue.

J.D. : - A propos Carla, je connais un groupe fabuleux qui joue les tubes de Journey, tu devrais le prendre pour la rception.
Carla : - Bambi, tout le monde naime pas Journey autant que toi.
J.D. : - Je les aime pas tant que a.
(Turk commence un de leurs tubes que J.D. continue.)
J.D. : - Ouais, je les adore. Mais si tu veux ce groupe, il sappelle les Touche-moi plus bas et il est gnial. Prends-les, tu me remercieras.

Elliot : - Merci de mavoir accompagn voir Sean.
Carla : - Je ntais jamais venue ici. Quest-ce quil fait, Sean, comme travail exactement ?
J.D. : - Il doit nettoyer le bassin des otaries.

Carla : - Cest qui ce pot durine ?
Dr Cox : - Tu dois avoir un admirateur.
Carla : - Dr Kelso, quelquun a laiss son chantillon durine sur le comptoir et ce qui est intressant, cest que ltiquette a t arrache.
Dr Kelso : - Trsor, je crois que vous confondez intressant et soporifique.

J.D. : - Alors cest vrai, vous avez choisi une date ?
Turk : - Ouais, tout arrive.
Dr Cox : - On parle mariage ? Cest adorable. Ecoutez, les frangines, M. Quinn la 210, a toujours cette vilaine fracture de la clavicule. Il faut quun chirurgien lexamine maintenant et tant donn que cest ton patient (il donne le dossier J.D.) et que toi tu es chirurgien (il montre Turk), est-ce que ce serait trop vous demander, si jamais vous arrivez trouver un petit moment entre le choix du parfum, de la pice monte et la difficult de savoir comment vous allez faire tenir le voile au sommet de son crane, et bien ce serait vraiment super extra si vous pouviez passer le voir et examiner ce pauvre type avant la fin du mois.

J.D. : - En tout cas, tu sais quoi ? Javoue que a va me faire tout drle parce quil faut bien se rendre compte que a sera plus jamais pareil entre nous. Ouais, tu seras mari, mon vieux, tu vas avoir une maison. Et tu vas passer tous tes week-ends courir aprs les petits Arturo et Rosalia.
Turk : - Tu veux dire Tamika et Fuqua ?
J.D. : - Oui, vois a avec Carla.

J.D. : - Et tu sais quoi ? Je temmne dner ce soir, on sort tous les deux, ouais, je tinvite dner. Et on prendra une bonne bouteille.
Turk : - On dirait que tu me proposes un rendez-vous amoureux.
J.D. : - Turk, pourquoi as-tu si peur de maimer ?

Elliot : - Vous arrivez vraiment vous parler ?
Sean : - Elliot, tu sais bien que cest un dauphin.
(Le dauphin exprime son objection.)
Sean (parlant au dauphin) : - Non, Bruce je peux pas lui dire, elle va me prendre pour un dingue.

Sean : - Oh, mais pourquoi cest tellement plus facile avec les dauphins ?
Elliot : - Pourquoi, tas essay de sortir avec un dauphin ?
Sean : - Non, non, on na pas le droit de sortir avec les lves.

Carla : - Ouais, je te le garantis Laverne, dici cet aprs-midi, on aura trouv qui est cette urine.
Infirmire Roberts : - Jai une meilleure ide. Fais a toute seule, moi je vais foncer chez le dentiste et me faire rparer cette dent. Jai limpression de sortir dun tournoi de boxe.

Dr Cox sadressant Carla :
- Carla, tu mobliges te dire quelque chose que jespre ne plus jamais devoir redire une autre femme. Je ten prie, je ten prie, je ten prie, pose ce rcipient durine.

Caissire : - 6,50 sil vous plait.
Carla : - 6,50 ? Mais cest hors de prix pour un sandwich.
Caissire : - 4,50 pour le sandwich et 2 dollars pour le jus de pomme que vous avez mis dans le pot durine.
Carla : - Qui ferait une chose pareille ?
(Todd arrive avec un plateau rempli de pot durine.)
Todd : - Juste un hamburger pour moi.

J.D. : - M. Quinn, avant dexaminer votre clavicule, je peux vous poser une question ? Croyez-vous que ce soit ridicule dinviter mon meilleur ami dner ?
Will Quinn : - Pourquoi a ?
J.D. : - Parce que pour nous, cest la fin dune poque, vous voyez. Avant ctait toujours Turk et J.D. Dj au collge, des gens nous demandaient Turk et J.D. sont pas arriv ? et ici lhpital, ctait la mme chose, Turk et J.D. sont pas arrivs ! .
Turk : - On navait pas de voiture.
J.D. : - Ce que je veux dire cest quon ne se quittait pas et une hindou a mme couch avec lui parce quelle croyait que son nom de famille tait Ejiday .
Turk (avec laccent) : - a a t une trs bonne journe pour moi.
J.D. : - Hey, cest a qui va me manquer. Les rminiscences, les souvenirs communs et son haleine aussi qui empestait le curry.

J.D. : - Jai eu un tatouage
Turk : - On ta juste peint le visage quand on ta bizut.
J.D. : - Jtais un puma. Arrgh-Arrgh !

Elliot : - Dr Cox, est-ce que ce rouge lvres me donne lair dun clown ?
Dr Cox : - Euh, non, non, non Barbie. a te donne plutt lair dune prostitue qui se consacre exclusivement aux clowns.

Elliot : - Oh, pardon, cest ma faute. Joublie toujours que vous tes un type pouvantable.
Dr Cox : - Oh, belle rpartie, Barbie.

Dr Cox : - O est-ce que tu vas ? Tu nas pas lintention de laisser M. Hudson au soin de linterne de garde, tout de mme ?
Elliot : - Si, pourquoi ?
Dr Cox : - Cest ton patient. On doit lui faire une ponction lombaire et je ne suis pas certain quun tudiant de premire anne soit trs dou pour faire ce genre de chose.
Elliot : - Oui, je sais, Dr Cox mais jai un rendez-vous avec mon ami Sean
Dr Cox : - Rends-moi service Barbie, tu veux bien maccorder une petite minute ?
Elliot : - Oui.
(Le Dr Cox ferme les yeux et commence ronfler.)

Elliot : - Dr Cox, je peux pas rater ce dner.
Dr Cox : - Oh, Barbie, oui, oui, je comprends, cours vite ton rendez-vous. Et ne tinquite de rien parce que moi, je reste, jai beaucoup de travail. Et si je suis dans le coin et que je vois que la porte de M. Hudson est entrouverte, je passerais ma tte lintrieur pour lui expliquer quil va mourir. Mais de ton ct, si tu trouves un petit instant entre le dner et la partie de jambe en lair, essaie de prendre le tlphone et dappeler Mme Hudson et ses enfants et de leur dire que leur mari et pre va mourir, cette nuit. (Elliot prend le dossier de Mr Hudson.) Oh, je sais bichette, cet hpital serait vraiment le lieu de travail le plus formidable de toute la plante si seulement il ntait pas rempli de malades. Pas vrai ?

Carla sadressant un technicien :
- Je suis dsole, mais je pensais quen tant que technicien de laboratoire tu pourrais comprendre pourquoi cet chantillon durine me perturbe.

Le concierge : - Hey, dites donc, je sais que ce nest pas mes oignons, mais je crois savoir do il vient votre truc.
Carla : - Je vous adore, (elle prend un stylo pour noter) allez-y. Je note.
Le concierge : - Euh, il sappelle Monsieur Tavessie.
Carla : - Et son prnom ?
Le concierge : - David.
Carla : - David Tavessie (elle regarde lhomme qui rigole).
Le concierge : - Elle me faisait dj marrer quand jtais gosse.
Carla : - Dites donc, mon petit vieux, votre place si je savais do vient cette urine, je le dirais tout de suite. Autrement je vous attrape par votre col de chemise et je vous fais avaler ce fichu pot avec le contenu et le couvercle. Comme a, vous me le garderez au chaud. Quand je voudrais le rcuprer, jaurais qu vous coller la tte sur une bassine et appuyer bien fort. Alors, vous avez une autre blague me raconter ou pas ?
Le concierge : - Non, madame.

Penses de J.D. : - Chacun bataille comme il peut.
Carla : - Je peux avoir votre attention sil vous plait ? Cest officiel, je renonce essayer de savoir qui a piss l-dedans (elle pose le flacon durines).
Penses de J.D. : - Mais cest plus souvent par devoir que par plaisir.
Carla (reprenant le flacon durines) : - Et on la ferme.

Todd sadressant Turk et J.D. :
- Excusez-moi une petite seconde. Je vais aller demander cette fille si cest une vraie blonde et aprs je lui demanderais si je peux aller vrifier. Eh, eh, eh, pas mal, hein ? (Il tape dans la main de Turk alors que J.D. refuse.)

J.D. : - Tu as invit Todd ?
Turk : - Ecoute, on est parti au mme moment, jallais pas le laisser tomber.
(Todd reoit une baffe dune fille.)
J.D. : - Je croyais quon allait discuter tous les deux, parler de choses intimes.
Turk : - Moi aussi. Jai pas pu faire autrement, je tassure.
Todd : - Oh, cest la nana la plus sexy que jai jamais dgot. Quand je pense que je voulais pas venir ce soir. (A Turk) Tas bien fait dinsister.

Turk : - J.D. reviens, quoi. Cest bon, je men fiche, je peux parfaitement discuter de choses profondes et intenses avec Todd.
Todd : - Hey, tu crois que les gays sont excits par leur propre ququette ?
Turk : - Non, je peux pas.

J.D. : - Excusez ma maladresse. (A Will Quinn) Enfin vous. (A Turk) Pas toi ! Je nous croyais amis. (A Will Quinn) Non, pas vous et moi, moi et lui. (A Will Quinn) Au revoir et bonne journe vous, ( Turk) pas toi ! (Il passe devant le Dr Cox.) Et pas vous !
Dr Cox : - Oh, oh, hey, hey, hey. Et cette faon de quitter une chambre juste au moment o jy entre, je trouve que cest vraiment trs jadore a.

Turk (parlant de J.D.) : - Depuis quon a fix la date de mariage, il est encore pire que ma fiance. Encore que Carla devienne dingue ds quelle pense sa robe. Et vous, comment a se passe avec Tracy ?
Will Quinn : - Tracy ? Cest un garon.
Turk : - Alors vous tes gay.
M. Quinn : - Oui, je suis gay.
Turk : - Trs bien.
Dr Cox ( Will Quinn) : - Vous ne pourrez jamais imagin quel point a le rend mal laise le pauvre homme.

Patient : - Je vous assure, ctait un dossier sur une planche. Il est tomb du ciel sur ma tte.
J.D. : - Oh, bien sur, je vous crois monsieur.

Dr Kelso sadressant Carla :
- Mademoiselle Espinosa, je vous ai spcifiquement demand de transfrer Mme Merchant la maison de retraite Morning Side. Je laurais amen moi-mme mais jaurais couru le risque de tomber sur ma propre mre. Et la dernire chose que jai envie cest de lcouter radoter pourquoi elle doit passer les dernires belles annes de sa vie sur un lit superpos. Alors, mademoiselle, soit vous faites le travail pour lequel on vous paye, soit je vous fais remplacer tout de suite. Hey, et bonne journe.

Turk : - Quoi de neuf ?
J.D. : - Oh rien je viens enfin de comprendre pourquoi le 102 a la colique, oh et de toute faon, je ne te parle plus.
Dr Cox ( Turk) : - Et comment fais-tu pour quil ne te parle plus ?
J.D. : - Cest vrai, je ne comprends pas, je tinvite dner et toi tu me traites comme un idiot.
Dr Cox : - Non, cest mon rle, cest moi qui le traite comme un idiot.
Turk : - Pourquoi tu te mets dans un tat pareil ?
J.D. : - Tu me dis jamais ce que tu penses.
Dr Cox : - Et moi, tu me demandes jamais ce que je pense.
J.D. (au Dr Cox) : - Vous, je ne vous parle pas.
Dr Cox : - Enfin, merci !

Elliot (sadressant au Dr Cox) : - Donc, grce vous, Sean ma plaqu mais tout va bien. Lancienne Elliot aurait piqu une crise mais la nouvelle Elliot va le rcuprer parce que la nouvelle Elliot est une gagnante. Comme lui l (elle montre un patient), si ces points de sutures se dfaisaient et que sa rate explosait, jirais le voir et je le gurirais.
Patient : - Parce que ma rate va exploser ?
Elliot (fermant le rideau) : - Du calme, tout va bien.

Elliot : - Vous savez ce que je vais faire ? Je vais prouver Sean quil passera toujours en premier.
Dr Cox : - Moi aussi je suis un inconditionnel de la mthode Cou, Barbie, mais ton Sean je lui donne deux semaines, trois si tu es vraiment exceptionnelle au pieu.
Elliot : - Bon alors ce sera trois. Enfin plus, on verra.
Dr Cox : - Tu sais, je viens davoir Jordan au tlphone qui ma dit que mon fils stait retourn pour la premire fois. (Il rigole avec Elliot.)
Elliot : - Cest gnial.
Dr Cox : - Tu parles que je men fiche ! Non pas que mon fils se soit retourn pour la premire fois mais de ta raction ridicule en apprenant que mon fils stait retourn pour la premire fois. Limportant cest que je ne lai pas vu parce que jtais ici. Alors prend un carnet et un stylo et note parce que je vais te faire part dun gros scoop : cest lhpital qui passe en premier, toujours.
Elliot : - Toujours ?
Dr Cox : - Toujours, toujours. Touuuuujouuuuurs. Toujours, toujours, toujours, tas compris ?

Will Quinn : - Les rapports entre homme, a vous met mal laise, hein ?
Turk : - Je suis un peu homophobe. Aprs tout chacun son truc, non ? Et je parie que quelque part, vous devez tre un peu raciste.
Will Quinn : - Je vais me marier avec un noir !
Turk : - Waouh, et vos parents comment ils ragissent ?

Will Quinn : - Quest-ce qui vous gne tellement ? Lide du sexe ?
Turk : - Que ce soit bien clair, je refuse dembrasser toute personne qui porte une moustache et cest pour a que je dis que jai un rhume quand tante Laura vient me voir.

Turk : - Ce qui mangoisse le plus je crois, cest lide de me dvoiler devant un autre garon. Qui que ce soit, jarrive pas lexpliquer, cest compltement instinctif. Je sais pas, cest peut-tre parce que jai peur en fait.
Will Quinn : - Cest comme a que sont beaucoup de gay.

Le concierge : - Mademoiselle Espinosa, je men veux de ce qui sest pass ce matin alors jai t fouill une cinquantaine de sacs poubelles et jai retrouv ltiquette qui a t arrache (il lui donne ltiquette). Et jai aussi trouv un bout dincisive.
Infirmire Roberts : - Par ici, cest moi.
Carla : - Monsieur Thomas Berg, je vais vous descendre au labo.
Dr Cox : - Hey, ltalon. Quand vous avez fouill vos cinquante sacs poubelles tout lheure, vous navez pas retrouv votre paire de testicules par hasard ?
Le concierge : - Hey, vous savez cette bande desclaves tremblants qui ont tellement peur de vous, jen fais pas partie.
Dr Cox : - Ah, non.
Le concierge : - Non. Moi, jai peur de personne.
Infirmire Roberts : - Hey, cest pas une dent, cest un chewing-gum.
Le concierge (au Dr Cox) : - Faut que jy aille.

Penses de J.D. :
- Je suis toujours content quand quelquun remporte une bataille. Parce que les dfaites sont plus frquentes que les victoires.

Penses de J.D. :
- Limportant cest de se battre pour ce qui compte vraiment, le travail bien fait et lamiti.

Turk : - Tu sais, je commence apprcier Journey.
J.D. : - Ben a vaut mieux parce que jai mis les 23 chansons.

Turk : - Alors voil. Depuis le jour o Carla et moi, on a fix la date du mariage, je rflchis. Et tu sais tous ces couples un peu bidon daujourdhui qui disent quils se fiancent mais qui vont jamais jusquau mariage, ils vivent cte cte pendant des annes sans prendre de dcisions, ni de vritable engagement ?
J.D. : - Hein, hein.
Turk : - Ben a maurait plus dtre un de ces couples, moi !

* Musique de lpisode :
- Dont Stop Believing de Journey (Quand Elliot est dans le train pour rejoindre Sean.)
Membres additionnels de la production

Producteur excutif : Bill Lawrence (III)
Co-producteur excutif : Tim Hobert, Matt Tarses , Eric Weinberg
Producteur : Randall Keenan Winston
Co-producteur : Liz Newman, Mike Schwartz (II)
Musique : Jan Stevens
Montage : Rick Blue
Directeur de la photographie : John Inwood
Cration des dcors : Cabot McMullen
Producteur associ / dlgu : Danny Rose
Analyse du scnario : Angela Nissel
Assistant montage : Daniel Russ
Assistant de Production : Erik E. Crown, Ryan Levin, Norm Swain, Jared Weisfelner
Chef accessoiriste : Tim Caprarelli
Chef dcorateur : Brian Kasch
Coiffeur : Scot Williams
Consultant mdical : Dr Jonathan Doris, Dr Dolly Klock
Coordinateur de la production : Hillary Simone Hirsch
Costumes / Costumire : Carey Bennett
Directeur des oprations : Irwin Marcus
Distribution des rles : Brett Benner, Debby Romano
Maquilleur : Darla Albright
Montage de l'histoire : Janae Bakken, Debra Fordham, Mark Stegemann
Premier Assistant Ralisateur : Paul Burke Pedreira
Second Assistant Ralisateur : Franklyn M. Gottbetter
Supervisation du scnario : Denise Karey
Superviseur de la post-production : Nicola Scaramuzzo
Superviseur de la production : Gabrielle Allan, Garrett Donovan, Neil Goldman

 Episode prcdentSaison 3 Episode suivant  
Membres : pour accder aux avantages membres, vous devez tre inscrit ou identifi avec votre login

Mise jour le : 11/02/2014 11:57