Accueil > Encyclopédie > S > Scrubs > Saison 3 > Ma Nuit Blanche
Ma Nuit Blanche
Titre original : My Lucky Night
Saison 3 - Episode 4 | N dans la srie : 50 | N de Production : 305
1re Diffusion (Originale) : 30/10/2003 - (Française) : 26/06/2004

Rsum

Ayant fait une demande pour une bourse de recherche, J.D. souhaite y ajouter une lettre de recommandation du Dr Cox qui, de son ct, brigue le poste de directeur dinternat. Quant Sean, il trouve une raison de se mettre en colre quand il apprend la liaison de J.D. et dElliot mais sa colre est feinte et cache une autre explication.
Carla remplace une infirmire de la chirurgie et elle est ravie de savoir quelle va travailler avec Turk, qui nest pas du mme avis, jusquau moment o il se rend compte quil est plus performant quand Carla est ses cts.


Synopsis de l'pisode

Voir le synopsis

Distribution & Production principale
Scnariste(s) : Neil Goldman, Garrett Donovan

Ralisateur(s) : John Inwood

Acteurs présents : Zach Braff (Dr John "J.D." Dorian), Sarah Chalke (Dr Elliott Reid), Donald Faison (Dr Chris Turk), Neil Flynn (Le Concierge), Ken Jenkins (Dr Bob Kelso), John C. McGinley (Dr Perry Cox), Judy Reyes (Infirmire Carla Espinosa)

Guest Star(s) Rcurents : Charles Chun (Dr Wen) [x21], Scott Foley (Sean Kelly) [x12], Robert Maschio (Todd Quinlan) [x114], Christa Miller (Jordan Sullivan) [x88], Joe Rose (Troy) [x7], Matt Winston (Dr Jeffrey Steadman) [x5], Aloma Wright (Infirmire Laverne Roberts) [x80]

Guest Star(s) : Jan Devereaux (Patiente), Ian Kerr (Prsident du Bureau de Direction), Jeff Lapensee (Homme), Jennifer O'Dell (Femme tonnante), Fred Ornstein (Chauffeur de bus), Arthur Roberts (Membre du Bureau de Direction)

Notes de production

* Notes :
- Cet pisode dure 25 minutes au lieu de 20 minutes.
- Jennifer ODell (Lex de Sean) a jou dans plusieurs sries comme Le Monde Perdu (1999-2002), Charmed (2003), Nip/Tuck (2004), Les Experts : Miami (2005) et Les Experts Manhattan (2006).
- Lorsque Turk parle ses internes devant le panneau des patients, un des patients a pour nom L. Roberts. Cest probablement une rfrence Laverne Roberts, une des infirmires.
- A la fin de la chane de penses, le concierge est en rflexion avec lui-mme pour trouver une devinette et sencourage dun calme-toi mon gars, tu vas trouver , laissant une fois de plus planer le mystre sur son prnom.
- LorsquElliot rejoint Sean la station de bus, sa voiture a deux portires de deux couleurs diffrentes (rouge et jaune). Ses deux portires avaient en effet t arraches dans lpisode 1 de cette saison (Ma Troisime Anne).

* Gaffes :
- Au dbut de lpisode, J.D. parle comme si ctait le dbut dune journe. Or, quelques minutes plus tard, il prend une bire avec Carla, Turk, Elliot et Sean dans un bar.
- Quand le Dr Cox va parler J.D. qui se trouve prs de son vlo, une stagiaire chinoise passe ct deux mais quand la camera change de plan, elle nest pas l. Toutefois, elle repasse ct deux la fin de la scne.
- Quand Elliot sarrte la station de bus pour parler Sean, sa portire jaune est ouverte. Elle se dirige vers le chauffeur puis Sean lui tlphone et quand elle revient au niveau de Sean, sa portire jaune est ferme. Et quand le bus quitte la station, la portire jaune est de nouveau ouverte.

* Citations :
Penses de J.D. : - Lhpital dborde toujours dune activit trpidante. Cela dit, le matin, aprs le vidage des bassins, un calme trange envahit les couloirs. Et pendant quelques instants, on se sent gagner par une douce srnit.
(Le Dr Cox siffle J.D.)
J.D. : - Hugh, par le Dieu Vishnu ! Dites, a fait longtemps quon travaille ensemble, a vous embterez darrter de me siffler ?
Dr Cox : - Tas raison, Bizut, cest vrai que nous travaillons ensemble depuis longtemps. Je ne pourrais pas dire exactement le nombre de jours, sauf si je consultais mon journal intime, que je garde prcieusement dans mon coffre

J.D. : - Ecoutez, pendant que je vous tiens, jai fait une demande pour une bourse de recherche et jaimerais joindre une lettre de recommandation. Je prfrerais, quand vous lcrirez, quau lieu de me donner je ne sais quel nom de fille, comme dhabitude, vous mettiez Dr Dorian, je crois que a aurait lair plus professionnel. Et il faut que je vous dise aussi, que chaque fois que vous me donnez un nom de fille, je meurs de honte et de tristesse lintrieur.
Dr Cox : - Ecoute, Julie, Lolly, Stphanie, Mlanie et tutti quanti, si tu as deux minutes, je voudrais te faire profiter de quelques-uns des grands principes de la table de la loi de Cox. Le premier, si quelquun me passe devant la machine caf et quen une demi heure, il narrive pas se dcider sil veut sucr ou non sucr, jai entirement le droit de le tuer. Le second, je suis sur que si en enlevait tout le porno sur internet et quil ne resterait plus quun seul site sur le web, il sappellerait Quon nous ramne le porno . Le troisime et le plus important de tous, le seul moyen dtre respect en tant quhomme et tre respect en tant que mdecin, cest dtre une le. Tu viens au monde tout seul et soit sur que tu mourras aussi tout seul. (Il sadresse un cadavre.) Cest pas vrai ce que je dis, Spike ? Ce que je veux dire, et tu devrais peut-tre prendre note, les seuls qui ont besoin daide, ce sont les faibles.
J.D. : - Intressant, je le ferais tatouer sur ma cuisse droite.

Dr Kelso : - Bonjour, bonjour Sacr Chur !
Dr Steadman : - Hey, le chef su service de mdecine gnrale vient de vous dire bonjour et vous ne rpondez pas.
Les employs : - Bonjour Dr Kelso.
Penses de J.D. : - Dr Jeffrey Steadman, lche bottes de premire classe, surtout depuis que le poste de directeur de linternat tait vacant.
Dr Kelso : - Dr Cox, vous connaissez le Dr Steadman.
Dr Cox (au Dr Steadman) : - Vous tes mdecin ! Jai toujours cru que vous tiez une nouvelle sorte de parasite vivant dans les entrailles de Kelso, mangeant et barbotant dans son colon.
Dr Steadman (au Dr Kelso) : - Si seulement, monsieur, si seulement.

Elliot : - Dans le nouveau spectacle du parc aquatique, Sean commence avec une imitation de mrou. Vous verriez a, cest crever de rire. Aller, montre-leur.
(Sean fait son imitation et tout le monde rigole.)
J.D. : - Et alors, quest-ce quil y a de drle, tout ce quil fait cest a (il gonfle ses joues mais personne ne rit).
Sean : - Non, tu le fais pas bien.

Penses de J.D. : - Ce nest jamais drle dtre la cinquime roue du carrosse surtout quand lune des roues est le petit copain dElliot. Cela dit javais dcid dadopter une attitude digne et loyale.
Sean : - Hey, J.D., cest anormal, je tavais dit de commander un light.
J.D. : - Mais cest du light.

Sean : - Je pars aprs demain, je vais travailler sur un projet dtudes sur limpact de la pche industrielle sur les dauphins de Maui. Ces dauphins courent un grave danger et si quelque chose nest pas fait trs vite, ils pourraient disparatre de la surface de la Terre.
Turk et Carla : - Ooooh.
J.D. (baillant) : - Fascinantes tes histoires, Sean.

Sean : - a apporte toujours le malheur de tomber sur une ex.
Turk : - Men parle pas, je sais pas comment font J.D. et Elliot.
Sean : - Comment a ?
Penses de J.D. : - Oh non, empche-le de parler, pte-lui le tibia.
(J.D. donne un coup de pied Carla sous la table.)
Turk : - Euh, a va bb ?
Carla : - Oui.
Turk : - Ils ont couch ensemble pendant un an et ils russissent rester amis.
Elliot : - Nous navions pas encore eu loccasion de parler de tout a mais merci.

Le concierge : - Vous venez une seconde quon rigole un petit peu.
Penses de J.D. : - Oh, flte le concierge et Troy, le cra-cra de la cafte. Fais diversion avant quils mettent leur je ne sais quel plan en action.
Le concierge : - Voil, on stait dit que
J.D. : - Jai une devinette pour vous.
Troy : - Cest pas comme a que tavais dit que a se passerait.
Le concierge : - Troy. On vous coute.
J.D. : - Deux pices additionnes font 30 cents, lune delles ntant pas 5 cents.
Le concierge : - Cest quoi alors ?
J.D. : - Cest une devinette, cest vous de trouver.
Le concierge : - Troy, va chercher ta casquette, faut quon aille la banque.

Carla : - Tu ne vois rien de chang ?
Turk : - Ta langue tourne lenvers.
Carla : - Non. Jai chang de couleur de blouse. Je remplace une des filles de la chirurgie. a nous fera une rallonge de fric et en plus, on va pouvoir travailler lun ct de lautre deux longues journes. Cest trop gnial, non ?
Turk : - Trop gnial, trop (il est horrifi).

Sean : - Tu connais Betty du parc aquatique, je la vois tous les jours. Quest-ce que tu ressentirais si je te disais que jai couch avec elle ?
Elliot : - Ben, surement de lpouvante sachant que Betty est une otarie.
Sean : - Oui, peut-tre, mais cest une otarie intelligente, trs drle et qui me comprend.
Elliot : - Finalement, je crois que pouvante ntait quun doux euphmisme.

Todd : - Turk, on va tous la cafte, je vais raconter aux potes ma stupfiante nuit avec cette trange et fascinante interne. Tu viens avec nous ?
Carla : - Je crois que Turk est trop mr pour couter tes niaiseries.
Turk : - Oui, elle a raison. (A Carla) Mais ce que tu nas pas lair de comprendre, chrie, cest quelle est fascinante certes mais elle est surtout trange et cest a lintressant.

Turk : - Dsol, les gars, cest non.
Todd : - Tu me manqueras, salut toi !

Dr Cox : - Notre nounou vient de franchir la porte. Cette fille est supre, elle a de lexprience, elle a de solides rfrences
Jordan : - Oui, je sais, ce qui compte avant tout pour toi cest une norme paire de rfrences. Non, ce sera une autre.

Dr Cox : - A propos dargent, au fait, je vais dposer, sans doute, ma candidature pour le poste de directeur dinternat. Quest-ce que tu en penses ?
Jordan : - Directeur dinternat ?
Dr Cox : - Oui.
Jordan : - Perry, tu ralises que si tu fais a, ce sera un pas tout fait positif la construction de ta vie ?
Dr Cox : - Oui, oui, je le sais.
Jordan : - Vite, premier endroit o on a fait lamour.
Dr Cox : - Je ten prie, on na jamais fait lamour.
Jordan : - Ouf, cest toi, jen suis sure. Je vais tre fire comme un pou.

Dr Cox : - Non, je suis srieux, Jordan, a ne maidera pas. Je te ferais volontiers jurer sur la Bible mais je sais que tout contact avec le Trs-Haut te file des cloques. Alors on va faire court, promets-le moi.
Jordan : - Hein ! Daccord, je ne tappuierais pas.

Elliot : - Je narrive pas croire que tu sois encore fch cause de a.
Sean : - Je suis pas fch.
(Sean chasse une mouche avec un journal.)
Sean : - Crve, crve, crve. Va rtir en enfer. Je lai eue.

Elliot : - OK oui, cest vrai quon bosse ensemble mais cest pas comme si on tait trs lis. On nest pas le genre avoir des trucs qui font rire que nous. Et ce quon fait pas, cest a (elle se jette sur Sean pour lembrasser alors que le tlphone sonne).
J.D. (sur le rpondeur) : - Bonsoir Elliot, cest ta grand tante Sally. Coucou, est-ce que tu es l ?
Elliot : - Faut que je dcroche.
J.D. (sur le rpondeur) : - Ah, ah, ah. Je suppose que tu es chez Sean. Cest une bonne chose quon soit si lis sinon jaurais jamais su imiter ta tante Sally. Ah, ah, ah. Au fait, je suis tomb sur ton oncle ce matin, il te fait dire Honka ! Honka ! (Elliot rigole).
Elliot : - a fait rire que nous cest cest rien.

Le concierge : - OK, on recommence. Deux pices, 30 cents, pas de 5 cents. Rflchis. Tu peux y arriver, tas fait Harvard, nom dun chien !
Troy (poussant deux pices) : - Relax, a y est jai trouv.
Le concierge : - OK ? Tu me donnes 1 penny et ce qui semble tre un bouton sur lequel tu as crit, 29 cents.
Troy (parlant de J.D.) : - Ben allez, on le tue et cest termin.
Le concierge : - Non, non, non. Cest exactement ce quil veut.

Dr Cox : - Tu es ravissant, trs joli heaume, trs joli, princesse.
J.D. : - En fait, ce nest pas un home cest un casque plis. Il y a de la hauteur en plus pour ne pas scrabouiller le chignon.
Dr Cox : - Bon, a suffit. Je vais tre gentil et te faire une ordonnance pour deux gros testicules que tu seras libre de taccrocher o tu veux et quand tu veux. Mais pour linstant, si je veux quon me nomme directeur dinternat, faut que jaille faire des grces au cocktail et tu vas venir avec moi faire le clown pour plaire aux membres du Conseil dadministration.
J.D. : - Vous crirez ma recommandation ?
Dr Cox : - Non, a jamais.
J.D. : - Au revoir.
Dr Cox : - Oh, a va, jcrirais tout ce que tu voudras. Allez, on y va, grouille-toi.
J.D. : - Daccord, je refais mon chignon et on y va. Oh mais attendez je nai jamais eu de chignon.
Dr Cox : - Oh Seigneur Dieu !

Turk : - Scalpel.
Carla : - Scalpel quoi ?
Turk : - Scalpel, sil te plait.
Carla : - Tiens bb. Pardon, Dr Bb.
Dr Wen : - Peut-on commencer Dr Bb ?

Carla : - On va pas en faire un fromage. Je demande Turk de spiler la poitrine pour que a ne gratte pas.
Todd : - Oh, OK. Est-ce quelle te demande aussi de lui piler la foufoune ?

Elliot sadressant Sean :
- Je suis dsole, cest vrai jaurais d te dire que javais couch avec J.D., jai t idiote et oui, on se parle longueur de journe et oui, on a des trucs qui font rire que nous. Et je lui ai prsent tante Sally quand elle est venue lhpital avec mon cingl de grand-oncle qui porte un bandeau sur lil et qui fait Honka ! Honka ! .

Sean : - Comment je peux texpliquer a ? Tu sais, quand on a une trs mauvaise nouvelle annoncer quelquun, on essaye de faire passer lautre pour le mchant en prenant des vtilles et en leur donnant de limportance hors de proportion.
Elliot : - Oh, oui, je vois. Mais ce genre de truc nexiste pas entre nous.

Sean : - Elliot, lexpdition pour laquelle je pars demain en fait, a va tre plus long que ce que je tavais dit.
Elliot : - Quoi ? Genre, trois jours ?
Sean : - Non.
Elliot : - Plus que a ? Quatre jours ?
Sean : - Six mois.
Elliot : - Cinq, six jours ?

Femme : - Mmm, jadore votre casque pied.
J.D. : - Jadore le votre.

Penses de J.D. : - Ctait dingue de voir quel point le Dr Cox voulait ce poste. Les efforts surhumains quil faisait pour lobtenir.
Homme : - Et bien, les draps de coton gyptien nous ont sembl ce quil y avait de plus intressant.
Dr Cox : - Du coton gyptien ! Et ces merveilles sont lavables en machine !
Penses de J.D. : - Ctait fou lnergie quil pouvait dployer.

Dr Kelso : - Tiens, tiens, tiens ! Que Dieu me tripote et que les ombres de lenfer me brlent. Oh, seriez-vous entrain de courir aprs le poste de directeur dinternat ?
Dr Cox : - Je nen sais rien, Bob, mais vous savez que jai dj accompli dans ma vie des choses beaucoup plus difficiles que celles-l. Tenez, rien quhier dans la matine, je ne sais pas comment jai fait, toujours est-il que jai pirat votre bote vocale et que jai chang votre message daccueil en Salut, cest Big Bob, je ne suis pas l pour linstant mais aprs le bip, laissez-moi votre nom et les dimensions de votre sexe .
Dr Kelso : - Perry, ne vous tes-vous jamais demand pourquoi vous ne vous tiez jamais lev dans la hirarchie de cet hpital ? Oh, allez, cest facile. Qui donc croyez-vous que le bureau du conseil coute quand il sagit daccorder des promotions dans les services ? La rponse vous sera donne aprs le bip.
Dr Steadman : - Biiip.
Dr Kelso : - Bob Kelso, 25 centimtres.
Dr Steadman : - Il a une vraie matraque.

Carla : - Je suis folle de joie. Si tu savais ce que ctait bien dtre ct de toi aujourdhui et de te regarder travailler.
Turk : - Je sais, oui.
Carla : - Oui.
Turk : - Mais tu sais quoi ? Schmitty a entendu dire que linfirmire Green avait envie daller en chirurgie. Jai dit que a tembterais pas si elle prenait ta place demain matin parce que, entre nous Shmitty essaye de se la faire depuis longtemps et je voudrais lui donner un petit coup de pouce, tu comprends ?
Carla : - Bien sur, mmm je suis ravie de pouvoir aider Schmitty se faire des filles.

Turk : - Hey, hey, bb, a va ? Tu sais, jai beaucoup rflchi. Ctait gnial de travailler tous les deux.
Carla : - Mmm. Et tas rflchi combien de temps pour dire a ?
Turk : - Depuis que le Dr Wen ma demand de faire une drivation gastrique avec lui. Parce que jai t poustouflant hier et jai ralis que a lavait t grce toi.

Turk : - Au lyce aussi, jai connu a. Javais une petite copine si agaante que jen avais des boutons et chaque fois quelle venait un de mes matchs de basket, je me dfonais, je jouais men exploser les tripes parce que, tout coup, je voulais gagner ce match pour elle. Je voulais quelle soit fire de moi. Tu vois ce que je veux dire ?
Carla : - Tu es entrain de dire que je suis tellement agaante que travailler avec moi deux jours te flanque des allergies mais maintenant que tu as un match a gagn, tu veux bien que je revienne.
Turk : - Ouais, cest a, merci, tes un chou.
Carla : - Je ne crois pas avoir entendu dexcuses dans tout a.
Infirmire Roberts : - Tout ce que jai entendu cest un tas dinepties.

Turk : - La vrit cest que toi tas pas cherch savoir si a me plairait quon bosse ensemble. En plus, tu tes amuse me flanquer la honte devant les autres. Tas t une vraie plaie.
Carla : - Tu sais quoi ? Peut-tre que jai t une plaie mais est-ce que tu sais combien de fois tu as t une plaie et que jai laiss courir ? Comme quand on est la maison et que tu me suis partout comme un toutou, de pice en pice, mme quand je vais prendre un bain.
Turk : - Jaime tre prs de toi.
Carla : - La plaie ! Et quand tu dcides quun simple contact visuel avec toi est ma faon de ta dire : Mon chri, attrape-moi les seins .
(Turk fait un visage denvie.)
Carla : - Nessaie mme pas.

Carla : - Mais la plus grande plaie de toutes, cest que tu sais trs bien que jirais oprer avec toi si seulement tu me faisais des excuses mais tes trop ttu pout en faire, nest-ce pas ?
Turk : - Ah oui, maintenant, oui.

Dr Cox : - Dis voir un truc, poupe, est-ce que tu serais pas allergique aux piqres dinsectes ?
J.D. : - Jen sais rien, pourquoi ?
Dr Cox : - A voir a comme a, a a lair drlement douloureux et il est possible que ce soit infect et je vais peut-tre devoir te lclater.
J.D. : - Oh, touchez pas, a va. a serait jamais arriv si mon casque plis navait pas t drob votre stupide soire dhier soir. Bon, jai pris la libert de rdiger la recommandation que vous avez promis de me signer. Voil, vous signez en-dessous de ce garon est une fiert pour toute la profession et juste au-dessus, l o il y a crit PS : il est aussi trs sduisant, ce qui ne gche rien .

J.D. (sadressant au Dr Cox) : - Vous voulez que je me sente coupable de vous demander un coup de main ? Y a que comme a que a marche, vous le savez et vous savez quoi ? La plupart des gens, ils sont contents de donner un coup de main leurs semblables, ils en sont fiers. Tenez, Carla par exemple, vous croyez quelle ferait pas nimporte quoi au monde pour aider Turk et a quelque soit la situation ?
Carla : - Ecoute, il ne ma pas fait dexcuses alors vient pas jouer les donneurs de leons, a va !

Elliot : - Laverne, vous avez jamais remarqu que dans cet hpital, mme si on est entour par des centaines de gens survolts, cest toujours si facile de se laisser couler dans ses penses.
Infirmire Roberts : - Vous avez bu ou quoi ?

Penses dElliot : - Je comprends pas ce que jai. Je mvertue plus laisser la peur gouverner ma vie, Sean sen va et jai mme pas le courage daller lui dire ce que je ressens.
Penses de J.D. : - Ce que je ressens. Je veux dire, la vie est trop courte pour ne pas la passer avec Elliot. En plus, Sean a foutu le camp, alors arrte dtre aussi trouillard.
Penses de Turk : - Aussi trouillard. Je sais que cest une opration complique mais je peux y arriver sans Carla ct.
Penses du Dr Cox : - Quest-ce qui me fait tellement peur ? De dcrocher ce poste et ensuite de navoir personne qui faire des reproches si je me plante ? Oh, misre, cest pathtique. Ctait quand la dernire fois
Penses de Carla (pensant Turk) : - Ctait quand la dernire fois quil sest excus de quoi que ce soit ? Jamais. Bien sur que je veux laider mais dune certaine faon, je suis aussi ttue que lui. Si seulement
Penses du concierge : - Si seulement je pouvais trouver la solution. 30 cents exactement, fichue devinette ! Calme-toi mon gars, tu vas trouver.

Elliot (au tlphone avec Sean) :
- Sean, Sean, je sais que tu dtestes les relations distance mais six mois, cest rien. Je sais que a va tre dur et que a veut dire pas de sexe avant longtemps mais je peux tenir trs longtemps moi sans sexe. Sur le plan sexe, je suis un chameau.

Le concierge : - Hey, nous avons rsolu votre petite devinette.
Troy : - On est all la biothque.
Le concierge : - Bibliothque, Troy. Bibliothque. Enfin, bref. Que sont deux pices qui additionnes font 30 cents et dont lune des deux nest pas 5 cents ? Mmm, 1 penny et une pice de 10 cents de 1972 prsentant une lgre imperfection sur le nez de Roosevelt vaut, lheure actuelle, exactement 29 cents.
J.D. : - Non, non, non. La rponse correcte est une pice de 25 cents et une de 5.
Le concierge : - Non, vous avez dit que lune des deux ntait pas 5 cents.
J.D. : - Exact, cest lautre qui lest.
Le concierge : - Vous mavez menti.
J.D. : - Non. Cest une devinette.

Troy : - Oh, tas la figure toute rouge, on dirait une grosse tomate.
Penses de J.D. : - Lorgueil est quand mme un drle de truc.
Le concierge : - Fais jamais denfant.

Dr Kelso : - Alors, si nous disions tout simplement que le Dr Steadman est notre nouveau directeur dinternat et on nen parle plus.
Dr Steadman : - Vous tes tous invits chez moi pour fter a tout lheure, mon mari nous a fait de la sangria.
Dr Kelso : - Mmmmm.
Dr Cox (arrivant en retard) : - Salut tous. Non, non, non, non, ne vous levez surtout pas, ce serait bte de vous pter le col du fmur.

Jordan : - Bon, je crois que lon devrait nommer Perry la direction de linternat.
(Le Dr Kelso et le Dr Steadman rigolent.)
Dr Kelso : - Vous pensez sincrement que ces messieurs vont le nommer lui parce quil vous a fait un dlicieux bb ?
Jordan : - Oh, je nen sais rien. Evidemment, sils refusaient, je serais tellement fche que je deviendrais la pire des garces jusqu ce que ces messieurs en crvent.
Le directeur du Conseil (levant la main) : - Qui vote en faveur du Dr Cox ?
Les membres du Conseil (levant la main) : - Oui, moi.

Dr Cox : - Avec tout a, tout le monde va penser que je suis ton gigolo, maintenant.
Jordan : - Oh, Perry, tu las toujours t.

Penses de J.D. : - Quant moi, mme si javais voulu ravaler ma fiert et allais dire Elliot ce que je ressentais, je pouvais pas. Jtais de garde.
Dr Cox : - Dis-moi, Bizut, tant donn que tu es en partie responsable de ma nomination au poste de directeur dinternat, je vais te donner ta soire et te laisser rentrer chez toi. Je je ne sais pas, cest sans doute ma manire moi de te dire que que je ne supporte pas tavoir devant moi.
Penses de J.D. : - Non, jirais quand mme la voir.
Voix du haut-parleur : - Les Dr Tire-toi et Pas l pour Gurir son demands aux urgences.
Homme (donnant un bouquet de fleurs J.D.) : - Tiens mec, le bb nest pas de moi.

J.D. (dcouvrant son vlo) : - Cest quoi a ?
Le concierge : - Cest une devinette ! Deux gars ont dtruit ta bcane avec un pied de biche et une batte. Lun des deux nest pas moi.

* Musiques de lpisode :
- Blind, Deaf and Dumb de The Churchills
- Dont Know Much de Linda Ronstadt et Aaron Neville (Chante par Turk)
- Almost Feeling Better de Keren DeBerg et Tart
- On and On de Keren DeBerg
- Late Nights and Homies de Library Cue
- Cindy de Tammany Hall NYC
Membres additionnels de la production

Producteur excutif : Bill Lawrence (III)
Co-producteur excutif : Tim Hobert, Matt Tarses , Eric Weinberg
Producteur : Randall Keenan Winston
Co-producteur : Liz Newman, Mike Schwartz (II)
Musique : Jan Stevens
Montage : John Michel
Directeur de la photographie : Richard W. Davis
Cration des dcors : Cabot McMullen
Analyse du scnario : Angela Nissel
Assistant montage : Timothy Serda
Charg de Production : Irwin Marcus
Chef accessoiriste : Tim Caprarelli
Chef dcorateur : Brian Kasch
Coiffeur : Scot Williams
Consultant mdical : Dr Jonathan Doris, Dr Dolly Klock
Coordinateur de la production : Hillary Simone Hirsch
Coordinateur de Post-Production : Nicola Scaramuzzo
Costumes / Costumire : Carey Bennett
Distribution des rles : Brett Benner, Debby Romano
Maquilleur : Darla Albright
Montage de l'histoire : Janae Bakken, Debra Fordham, Mark Stegemann
Premier Assistant Ralisateur : Richard A. Wells
Second Assistant Ralisateur : Franklyn M. Gottbetter
Supervisation du scnario : Denise Karey
Superviseur de la production : Gabrielle Allan, Garrett Donovan, Neil Goldman

 Episode prcdentSaison 3 Episode suivant  
Membres : pour accder aux avantages membres, vous devez tre inscrit ou identifi avec votre login

Mise jour le : 12/12/2009 12:52